Don pour la renaissance de la culture de Vie !

Le mouvement des veillées pour la vie soutien des maisons d’accueil pour futures mères en détresse par des aides ponctuelles, que ce soit matérielles, financières ou logistiques :

345€, c’est beaucoup ou c’est peu ?  345€, c’est environ trois gros paquets de couches pour une durée de 3 mois…

345€, ce n’est pas grand chose dans le budget d’une maison d’accueil mais c’est avec les petits ruisseaux que nous formons les grandes rivières… Soyons généreux !

Un don de 345€ a été remis à la maison d’accueil Naissance&Vie 64 de Bayonne et Soazig vous en remercie chaleureusement !

Veillons et prions, formons-nous et agissons

pour la renaissance de la culture de Vie dans notre société !

Méditons : Lecture de la lettre de saint Jacques (2, 14-24. 26)

“Mes frères, si quelqu’un prétend avoir la foi, alors qu’il n’agit pas, à quoi cela sert-il? Cet homme-là peut-il être sauvé par sa foi? Supposons que l’un de nos frères ou l’une de nos sœurs n’ait pas de quoi s’habiller, ni de quoi manger tous les jours; si l’un de vous leur dit: «Rentrez tranquillement chez vous! Mettez-vous au chaud, et mangez à votre faim!» et si vous ne leur donnez pas ce que réclame leur corps, à quoi cela sert-il?
Ainsi donc, celui qui n’agit pas, sa foi est bel et bien morte, et on peut lui dire: «Tu prétends avoir la foi, moi, je la mets en pratique. Montre-moi donc ta foi qui n’agit pas; moi, c’est par mes actes que je te montrerai ma foi. Tu crois qu’il y a un seul Dieu? Tu as raison. Les démons, eux aussi, le croient, mais ils tremblent de peur. Pauvre homme, veux-tu une preuve que la foi sans les œuvres ne sert à rien? Regarde Abraham notre père: Dieu a fait de lui un juste à cause de ses actes, quand il a offert sur l’autel son fils Isaac.
«Tu vois bien que sa foi était à l’œuvre avec ses actes, et ses actes ont rendu sa foi parfaite. Ainsi s’est accomplie la parole de l’Écriture: Abraham eut foi en Dieu, et de ce fait Dieu estima qu’il était juste, et il reçut le nom d’ami de Dieu.»
Vous le constatez: l’homme devient juste à cause de ses actes, et pas seulement par sa foi. En effet, comme le corps qui ne respire plus est mort, la foi qui n’agit pas est morte.”

Articles liés