Neuvaine 8 – LA FAMILLE, SANCTUAIRE DE VIE

 « De tout ton cœur, glorifie ton père

Et n’oublie pas les douleurs de ta mère.

Souviens-toi qu’ils t’ont donné le jour.

Comment leur rendrais-tu ce qu’ils ont fait pour toi ? » (Sir 7, 2-28)

 

Doctrine de l’Eglise

 « La famille […] est véritablement ” le sanctuaire de la vie ” […]. Par la parole et par l’exemple, dans les rapports et les choix quotidiens, et par leurs gestes et leurs signes concrets, les parents initient leurs enfants à la liberté authentique qui s’exerce dans le don total de soi et ils cultivent en eux le respect d’autrui, le sens de la justice, l’accueil bienveillant, le dialogue, le service généreux, la solidarité et toutes les autres valeurs qui aident à vivre la vie comme un don. » (Evangelium Vitae n°92)

 « La famille est une grande salle de sport, d’entraînement au don et au pardon réciproques sans lesquels aucun amour ne peut durer longtemps. […] On ne peut pas vivre sans se pardonner, ou en tout cas, on ne peut pas bien vivre surtout en famille. […] Et il existe un secret simple pour guérir les blessures et pour dénoncer les accusations. C’est ceci : ne pas laisser la journée se terminer sans se demander pardon, sans faire la paix entre mari et femme, entre parents et enfants, entre frères et sœurs… entre belle-fille et belle-mère! » (Catéchèse du Pape François du 4 novembre 2015)

Méditation – La famille, un lieu privilégié de la présence de Dieu

                Le rôle que les parents ont à jouer est particulièrement grand car ce sont eux qui, les premiers, donnent l’exemple à leurs enfants de ce que doit être une vie vécue comme un don. Aussi n’oublions pas ce qu’ils ont fait pour nous, au-delà de leurs imperfections et de leurs maladresses, et rendons grâce à Dieu pour eux !

                Qualifier la famille de  « sanctuaire de vie », c’est reconnaître qu’elle est avant tout un des lieux privilégiés de la présence de Dieu. C’est en effet sous une forme particulière que le mystère de la Trinité y est révélé car la famille est, elle aussi, une communion d’amour entre différentes personnes absolument uniques. Cherchant à imiter le don total de soi qui se vit entre les trois personnes divines de la Trinité, l’homme se conforme ainsi pleinement à sa vocation à l’amour que Dieu a inscrite en lui lorsqu’Il l’a fait à son image.

                Mais bien souvent, nos familles ne sont pas le reflet fidèle de cette pureté de l’amour de Dieu. Et ce qui est censé être un sanctuaire de vie est parfois un lieu où l’on ne sait justement pas  « bien vivre » comme le dit le pape François. Si nous voulons renouveler la culture de vie, commençons donc par témoigner de la qualité d’une vie authentiquement vécue en Dieu et cela passe d’abord par le pardon. La famille est sans doute le lieu où il est le plus difficile à donner. Pourtant, qu’il est urgent que les familles chrétiennes soient un exemple à cet égard!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Prions!

                Seigneur Jésus, Toi qui le premier nous a pardonné, apprends-nous à vivre dans une authentique communion d’amour au sein de nos familles. Viens dans tout ce qui est noué et douloureux dans nos histoires et que ton Esprit Saint nous précède dans nos démarches de réconciliation. Fais de nos familles de véritables sanctuaires de vie, qu’elles soient des signes vivants de ta présence au milieu des hommes.  

Focus sur le fœtus :

8ème mois : Le fœtus a largement moins de place pour bouger. Il est recroquevillé : jambes repliées, bras croisés et menton sur les genoux. Son corps a les proportions du nouveau-né (tête, corps, membres).

Il gigote beaucoup moins et si ce n’est pas déjà fait, le fœtus basculera tête en bas, en vue de l’accouchement. S’il naissait aujourd’hui, le bébé aurait une prématurité moyenne (c’est la plus fréquente) et ses chances de survie seraient très bonnes.

À ce stade, la majorité des organes et des systèmes sont maintenant pleinement fonctionnels, sauf certains qui profitent des dernières semaines pour achever leur maturation comme les poumons. En effet, leur développement est le plus long de tous les organes.

Il s’exerce à respirer mais en ce moment, il respire du liquide amniotique. Il en avale en même temps et ça lui donne le hoquet. Les os continuent de croître et de s’épaissir, le fœtus continue à développer ses réserves de gras en vue de sa naissance.

Durant la grossesse, le bébé a intégré les anticorps de la Maman pour se forger une première immunité. Le système immunitaire continuera à se développer après la naissance.

Le cerveau a terminé son développement fœtal mais il garde une plasticité qui lui permet de faire de nouveaux apprentissages à tout âge. La peau du fœtus a pris une teinte rosée (au lieu de rouge).

Avec ses 42 cm et ses 2,1 kilos, il est de plus en plus à l’étroit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Articles liés
0 Commentaire

Laisser un commentaire