Appel de Mgr Centène

Vannes, le 18 novembre 2019
A l’occasion des veillées de prière pour la vie naissante et de l’entrée dans le temps de l’Avent, le 1er décembre 2019

Chers frères et sœurs,
A la veille d’entrer dans une nouvelle année liturgique, nous aurons à cœur de veiller pour la vie naissante, unis à tous nos frères et sœurs chrétiens du monde entier. Comme le disait le Pape François dans sa lettre Humana communitas, à l’occasion des 25 ans de la fondation de l’Académie pontificale pour la vie : « l’Église est appelée à relancer avec force l’humanisme de la vie. L’engagement à comprendre, à promouvoir et à défendre la vie de tout être humain prend son élan dans cet amour inconditionnel de Dieu pour celui qu’il a créé à son image. C’est la beauté et l’attrait de l’Évangile qui ne réduit pas l’amour du prochain à l’application de critères de convenance économique et politique ou encore d’options idéologiques. » En nous préparant à célébrer la venue du Christ, source de toute vie, puisse cette veillée nous conduire à devenir de véritables disciples-missionnaires au service de la vie reçue de Dieu.
En ce temps de l’attente où il nous est donné de nous préparer à recevoir et accueillir la lumière de la présence de Dieu dans nos cœurs, le Christ lui-même nous invite à veiller : « Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme » . Veilleurs, nous le sommes en cette période de révision des lois de bioéthiques, vigilants à défendre l’arbre de vie, témoins audacieux et missionnaires de Celui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie . Veilleurs et témoins, nous le sommes chaque fois que nous défendons la vie à naître, la vie de celui qui souffre, la vie de celui qui s’apprête à rejoindre le Père.
Avec joie et force, accueillons chaque jour cette vie que Dieu nous offre, dans le bonheur comme dans les épreuves : lui qui a épousé notre condition l’a transfigurée par sa venue en notre monde, nous donnant une dignité qui nous dépasse, celle de fils et filles de Dieu. Dieu veut avoir besoin de nous, il veut se servir de notre humanité pécheresse et restaurée dans Son Amour pour accomplir son dessein salvateur dans le monde. Oui, nous croyons que chaque embryon est appelé à l’existence, nous croyons que, de son origine à son terme, toute vie est sacrée.
Veillons et prions : laissons la grâce sanctifiante de Dieu pénétrer nos cœurs, nous permettant d’accueillir la vie, notre vie comme celle de notre prochain. Confions également à la Bienheureuse Vierge Marie ceux qui souffrent de la perte d’un enfant ou du traumatisme de l’avortement, ceux qui se sentent démunis face à la venue d’un enfant. Puissent-ils trouver un réconfort et une aide efficace de la part des nombreux bénévoles qui œuvrent à défendre les droits des plus petits d’entre les nôtres et à qui je tiens à exprimer toute ma gratitude.
Raymond Centène
Evêque de Vannes