“Quand 2 ou 3 sont réunis en mon Nom…”

La dernière claque reçue par les bénévoles de la coordination générale des Veillées pour la Vie :

Malheureusement, je ne peux pas organiser de Veillée pour la Vie cette année à cause de l’échec de l’an dernier. Je suis le premier à le regretter, crois moi ! Bon courage pour l’organisation des autres veillées et bravo pour ce magnifique évènement !

“Pourquoi ? Mais quel échec ??”

“La Veillée pour la Vie de l’an dernier avait réuni seulement 15 personnes…”

15 personnes, mais c’est très bien !!  Le Christ n’avait que 12 apôtres…

Trêve de blague, retour au source pour y puiser la foi nécessaire pour annoncer l’évangile de la Vie => Méditons un instant sur l’évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (18, 19 – 20) :

 “Amen, je vous le dis, si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux.”

Si nous voulons la renaissance de la culture de Vie dans notre société, demandons là avec foi au Père au nom du Christ !!  A deux ou trois, c’est garantie alors à quinze, imagine quels sont les fruits que ça va porter !!!

Trêve de fausses raisons, “sors de ton canapé” comme dirait le Pape François et organise ta veillée !

Et fait confiance à Dieu pour les grâces qu’il sèmera dans les cœurs…

Nous recevons chaque année des témoignages poignant du renouveau de la culture de Vie grâce à ces veillées. Comment Dieu pourrait semer sa grâce si nous ne préparons pas le terrain ??

Voici trois témoignages de grâces reçus par les Veillées pour la Vie :

1) J‘ai réveillé son instinct maternel

2) Elle a fait l’expérience l’Eglise comme mère de miséricorde

3) Message de Claire d’Haarlem (Pays-Bas), il y a 3 ans en commentaire de notre neuvaine de formation “9 jours pour 9 mois” :

“Si l’ on savait que la naissance d’ une nouvelle âme se fait dés sa conception, il y aurait moins d’ avortements et cela je ne le savais pas! Pardonne moi seigneur et pardonne aussi à toutes ces femmes qui ne savent pas.”

 

 

Articles liés
2s Commentaires

Laisser un commentaire